Comment vivre de la puissance de l'Esprit Saint ! (1/4) - Le brisement du cœur

Publié le par Monique Guillon / La grâce de l'Unité

Le brisement !

Le brisement !

Chers amis, lecteur, lectrice,  

Je vous partage un enseignement entendu en février 2021 pour que vivre en tout un chacun, la puissance de l'Esprit Saint…

POUR CE FAIRE, LE PRÊTRE NOUS A DÉVELOPPÉ TROIS POINTS :

  1. L’humilité ou le brisement du cœur
  2. L'onction de Dieu
  3. Trois clés pour accueillir l'onction divine

Puis une brève conclusion sur les cheminements afin que l'onction grandisse

Le premier point est essentiel pour pouvoir vivre de l'Esprit de Dieu.

  1. L’HUMILITÉ OU LE BRISEMENT DE COEUR

Nous sommes comme des œufs devant le Seigneur. Des œufs avec une coquille bien lisse, toute belle. Mais comment faire une omelette, si les œufs restent dans leurs coques ? Une Seule et Unique omelette homogénéise les blancs et jaunes d'œufs. Cela n'est rendu possible que si au préalable le brisement d'œuf, et ensuite le broiement se fait. Telle cette image, le Seigneur me demande de casser l’œuf que je suis… pour se laisser briser, modeler…

Le sacrifice qui plaît à Dieu, c'est un esprit brisé ; tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un cœur brisé et broyé. Ps 50, 19

La Bible en ligne gratuit

Si le "Moi" prend toute la place en mon être, je suis une belle coquille, bien lisse de l'extérieur… Tant que je reste dans ma coque, je ne peux pas être dans l'omelette ! 

Un exemple : Dans le tram, entre un jeune . Il tapait sur la vitre en exprimant son irritation : "moi, je…", etc... Il a prononcé 9 fois ce "moi, je…" Son ego est encore très, très pointu. Tant que nous sommes ainsi, on ne peut pas se laisser modeler. Dans une juste rétrospection, combien de fois nous appelons notre Moi ! Jésus, lui-même, dans son incarnation a brisé son "Moi" - Philippiens 2, 5-11 

Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; et ayant paru comme un simple homme, il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix. C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. " Philippiens 2, 5,11

La Bible en ligne gratuit

Si la graine dit :"Je suis très belle", sa substantialité s'accroche à son "moi, je...", elle ne donnera aucun fruit. Elle reste centrée sur elle...  fermée dans son monde et ne laisse pas se fissurer sa coque, son cœur... Elle ne vit que sur son paraître et non sur son Être... 

En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s'il meurt, il porte beaucoup de fruit. Jn 12, 24

La Bible en ligne gratuit

LE CHEMIN DE L’HUMILITÉ EST UN AFFRONTEMENT ENTRE LA CHAIR ET L'ESPRIT. 

Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption ; mais celui qui sème pour l'Esprit moissonnera de l'Esprit la vie éternelle. Ga 6, 7-8

La Bible en ligne gratuit

Le "Moi" doit garder sa place. Celle-ci est derrière celle du Seigneur, toujours premier dans ma vie. Le "Moi" existe. Il doit être à sa juste place ! Alors nous serons sous l'action de l'Esprit Saint

SI L'ESPRIT SAINT DE JÉSUS-CHRIST NE NOUS MÈNE PAS, NOUS NE POURRONS RIEN FAIRE DE BON. 

Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance. Ga 5, 22

La Bible en ligne gratuit

Ne cherche pas la vaine gloire, celle du monde. Un exemple : un homme donne de l'argent à un pauvre. Il  fait une photo, un selfie, et la propage sur internet. Il a reçu sa gloire.  Faire l'aumône... dans le secret ! Le Père des Cieux le voit... Les dirigeants politiques, ecclésiastiques, associatifs, familiaux, etc... devraient être des guides. Car ils sont au service des personnes œuvrant avec eux. Il ne doit pas avoir de provocations entre eux. Quand vous dites des justes remarques, cherchez les bons mots... 

TANT QUE NOTRE "MOI" NE MEURT PAS, NOUS NE POUVONS PAS ÊTRE EN OSMOSE AVEC LE SAINT-ESPRIT.

Le "Moi" ne disparaît pas. Il garde sa place derrière celle du Seigneur. Par la présence du Seigneur en mon "Moi". Ce "Moi" se brisera, sera broyé... Et portera beaucoup de fruits...

Chers amis, je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous pour poursuivre ce premier point "l'humilité ou le brisement de cœur".

Bien en Union de Prière

Au nom de Jésus, soyons dans sa Paix et sa Joie

Bien fraternellement. Monique Guillon / La grâce de l'Unité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article