L'acte d'abandon le plus puissant révélé par Jésus à Don Dolindo Ruotolo, prêtre

Publié le par Monique Guillon / La grâce de l'Unité

"Don Dolindo Ruotolo (1882-1970), serviteur de Dieu, mystique, confesseur très recherché et maître spirituel pour des milliers de fidèles. " / La peinture du visage de Jésus, source de grandes grâces "Ô Jésus, je m'abandonne à Toi, c'est à Toi d'y penser !
"Don Dolindo Ruotolo (1882-1970), serviteur de Dieu, mystique, confesseur très recherché et maître spirituel pour des milliers de fidèles. " / La peinture du visage de Jésus, source de grandes grâces "Ô Jésus, je m'abandonne à Toi, c'est à Toi d'y penser !

"Don Dolindo Ruotolo (1882-1970), serviteur de Dieu, mystique, confesseur très recherché et maître spirituel pour des milliers de fidèles. " / La peinture du visage de Jésus, source de grandes grâces "Ô Jésus, je m'abandonne à Toi, c'est à Toi d'y penser !

Chers amis, lecteur, lectrice,
En ce jour 10 juin 2022, lors d'une rencontre entre mamans, je leur parle de cette prière "Ô Jésus, je m'abandonne à Toi, c'est à Toi d'y penser !"
Et relisant l'article de 2021, j'ai modifié certains liens pour en mettre des nouveaux.
Bonne lecture
Belle méditation
Bonne découverte pour ceux qui ne connaissent pas

Don Dolindo Ruotolo est un contemporain de Padre Pio.  Son âme emplie de l'Amour de Dieu par grâce particulière, il lui fut offert d'être docile à la volonté divine. Il souffrit et guérit comme Jésus. Il est l'un des apôtres d'un temps proche de nous puisqu'il fut rappelé à Dieu le 19 novembre 1970. 

Jésus de Nazareth, ressuscité, lui a révélé ce merveilleux acte d'abandon :

"Ô Jésus, je m'abandonne à Toi, c'est à Toi d'y penser !"

Pour entrer plus intimement dans la profondeur de cet acte d'abandon, je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous

Et je vous invite à cliquer sur les vidéos ci-dessous

  • Le 19 novembre 2020, 50ème anniversaire de la mort de Don Dolindo Ruotolo (3' 57")
  • Le lien sur différentes prophéties pour notre temps actuel, à lire

"Une prophétie du mystique napolitain est pourtant devenue célèbre, car elle prédit la mission historique de Jean-Paul II dans un message se trouvant au verso d'une carte portant l'image de "Maria Regina Gloriosissima", adressée au diplomate polonais Witold Laskowski et datée le 2 juillet 1965":

Marie à l'âme: Le monde va vers sa ruine, mais la Pologne, comme au temps de [Jean]Sobieski, par sa dévotion à mon Coeur, sera aujourd'hui comme les 20 mille [soldats] qui ont sauvé l'Europe et le monde de la tyrannie turque [en 1683]. Maintenant c'est la Pologne qui libérera le monde de la terrible tyrannie communiste. Un nouveau Jean surgira qui brisera de manière héroïque les chaînes au-delà des confins imposés par la tyrannie communiste. Retiens cela. Je bénis la Pologne. [...]

https://www.prophetiespournotretemps.com/les-differentes-propheties-pour-notre-temps/voix-prophetiques-historiques/approuvees-par-leglise/don-dolindo-ruotolo-1882-1970-liniquite-ayant-atteint-son-apogee-seffo

"On attribue également à Don Dolindo une prophétie aux accents eschatologiques qui concernerait le "trône" d'un "monstre"

Jésus à l'âme: Quand tu croiras que le monde est abandonné aux puissants et aux tyrans, et que tout s'aligne contre l'Église, sache que le trône du monstre est miné et qu'il va se dissoudre en un éclair, frappé par une petite pierre venue de la montagne. Laisse-moi le faire parce que j'harmonise la liberté avec les exigences de la gloire divine, et laisse le cours aux méchants pour ensuite en tirer la gloire divine. Tu le verras même dans le détail, car certains hommes violents disparaîtront du soir au matin et les familles retrouveront la paix et la prospérité.

https://www.prophetiespournotretemps.com/les-differentes-propheties-pour-notre-temps/voix-prophetiques-historiques/approuvees-par-leglise/don-dolindo-ruotolo-1882-1970-liniquite-ayant-atteint-son-apogee-seffo

"Le livre Così ho visto l'Immacolata, publié sept ans après sa mort, contient 31 lettres écrites par Don Dolindo en mai 1921 à Rome, lors de ses interrogatoires par le Saint-Office, adressées à certaines de ses filles spirituelles. Dans ces lettres, la Vierge Marie parle en première personne expliquant notamment à la nécessité de la purification de l'Eglise et du monde par une "opération chirurgicale" qui, malgré les apparences, sera paradoxalement un acte de miséricorde : " 

"Dieu seul!

C'est moi, Marie Immaculée, Mère de la Miséricorde.

C'est moi qui dois vous ramener à Jésus car le monde est si loin de lui et ne trouve pas le chemin pour revenir, étant si plein de misères! Seule un grand [acte de] miséricorde peut amener le monde à surmonter l'abîme dans lequel il est tombé. [...] Vous ne vous demandez pas dans quel état se trouve la terre et que sont devenues les âmes! Ne voyez-vous pas que Dieu est oublié, inconnu, que la créature s'idolise elle-même, qu'elle s'exhibe ainsi pour se donner à tous ceux qui passent, pour devenir leur idole. Ne voyez-vous pas que l'Église languit et que toutes ses richesses sont ensevelies, que ses prêtres sont inactifs, qu'il sont souvent mauvais et dispersent la vigne du Seigneur?

Le monde est devenu un champ de mort, ... aucune voix ne le réveillera à moins qu'une grande miséricorde ne le soulève. Vous devez donc, mes filles, implorer cette miséricorde en vous adressant à moi qui suis la Mère [du monde]: "Salva Regina, Mère de miséricorde, notre vie, douceur et espérance".

Qu'est-ce que la miséricorde selon vous? Ce n'est pas seulement l'indulgence mais aussi le remède, le médicament, l'opération chirurgicale.

La première forme de miséricorde que doit avoir cette pauvre terre, et l'Église d'abord, doit être la purification. N'ayez pas peur, ne craignez pas, mais il faut qu'un terrible ouragan passe d'abord sur l'Église puis sur le monde!

L'Église semblera presque abandonnée et ses ministres la déserteront partout ... les églises devront même être fermées! Le Seigneur rompra par sa puissance tous les liens qui la lient maintenant à la terre et la paralysent!

Ils ont négligé la gloire de Dieu pour la gloire humaine, pour le prestige terrestre, pour le faste extérieur, et toute ce faste sera englouti par une persécution terrible, nouvelle! Ensuite, nous verrons à quoi servent les prérogatives humaines et comment il valait mieux s'appuyer sur Jésus uniquement, qui est la vraie vie de l'Église.

Quand vous verrez les Pasteurs expulsés de leurs sièges et relégués à des maisons pauvres, quand vous verrez les prêtres privés de tous leurs biens, quand vous verrez la grandeur extérieure abolie, dites que le royaume de Dieu est imminent! Tout cela est de la miséricorde, ce n'est pas un mal!

Jésus voulait régner en élargissant son amour et à plusieurs reprises ils l'ont empêché de le faire. Il dispersera donc tout ce qui n'est pas à lui et frappera ses ministres pour que, privés de tout soutien humain, ils ne vivent qu'en lui et pour lui!

Voici la vraie miséricorde, et je n'empêcherai pas ce qui semble être un revers mais qui est un grand bien, car je suis la Mère de la miséricorde!

Le Seigneur commencera par sa maison et de là il ira au monde…

L'iniquité, ayant atteint son apogée, s'effondrera et se dévorera…"

https://www.prophetiespournotretemps.com/les-differentes-propheties-pour-notre-temps/voix-prophetiques-historiques/approuvees-par-leglise/don-dolindo-ruotolo-1882-1970-liniquite-ayant-atteint-son-apogee-seffo

Mot qui évoque le Secret de la Salette consigné par Maximin Giraud en 1851: 

[...] "de grand troubles arriveront, dans l'Eglise, et partout. Puis, après [cela], notre Saint-Père le pape sera persécuté. Son successeur sera un pontife que personne [n']attend. Puis, après [cela], une grande paix arrivera, mais elle ne durera pas longtemps. Un monstre viendra la troubler."

https://www.prophetiespournotretemps.com/les-differentes-propheties-pour-notre-temps/voix-prophetiques-historiques/approuvees-par-leglise/don-dolindo-ruotolo-1882-1970-liniquite-ayant-atteint-son-apogee-seffo

Dans l'introduction au livre, nous trouvons quelques textes de Don Dolindo où il est clair qu'il considérait ces lettres comme le fruit d'une illumination surnaturelle. Le 28 mai 1921 il écrit 

"Ô Marie, cela fait déjà presque un mois que tu me parles, que tu me révéles, instruises, vivifies dans l'obscurité de cette petite pièce, où personne n'aurait même rêvé qu'un tel mystère de l'amour pourrait se dévoiler! [...] Cette lumière qui illumine ne vient pas de mon pauvre esprit, plus confus que jamais en raison de la grande anxiété qui me torture."

https://www.prophetiespournotretemps.com/les-differentes-propheties-pour-notre-temps/voix-prophetiques-historiques/approuvees-par-leglise/don-dolindo-ruotolo-1882-1970-liniquite-ayant-atteint-son-apogee-seffo

  • Un autre lien sur une prophétie
Le tombeau de Don Dolindo Ruotolo et au dessus l'image peinte par une artiste selon la volonté de Jésus-Christ sous la direction de Don Dolindo

Le tombeau de Don Dolindo Ruotolo et au dessus l'image peinte par une artiste selon la volonté de Jésus-Christ sous la direction de Don Dolindo

  • Et pour résumer, voici un extrait du site Aleteia, sur un  article écrit par Anna Gebalska-Berekets. Vous pourrez le relire en cliquant sous le lien qui suit l'extrait cité.

Anna Gebalska-Berekets - publié le 18/11/21

"Au-dessus du tombeau de don Dolindo Ruotolo, dans l’église de San Giuseppe dei Vecchi à Naples (Italie), se trouve accroché un tableau représentant le visage de Jésus. L'histoire de cette image peinte à la demande du mystique italien quelques années avant sa mort, est fascinante.

En entrant dans la belle église San Giuseppe dei Vecchi à Naples du XVIIe siècle, on est souvent frappé par l’important flux de visiteurs et la quantité d’ex-voto accrochés sur à peu près tous les murs du sanctuaire. Mais c’est surtout une simple sépulture placée le long de la nef menant à la chapelle de Lourdes qui retient l’attention. C’est le tombeau de Don Dolindo Ruotolo (1882-1970), serviteur de Dieu, mystique, confesseur très recherché et maître spirituel pour des milliers de fidèles. Sa dévotion qui se répand dans le monde entier depuis sa mort, le 19 novembre 1970, est probablement à la mesure des grâces dont de nombreux chrétiens témoignent.

« Fais confiance à Dieu ! Quand tu viendras auprès de ma tombe, frappe, même d’outre-tombe je te répondrai : fais confiance à Dieu ! » Cette phrase gravée dans le marbre de sa pierre tombale fait le lien avec l’acte de consécration à Jésus écrit par lui-même avec cette prière que beaucoup connaissent : « Je m’abandonne à toi, à toi d’y penser pour moi ».

Le Christ vu dans sa vision mystique

De plus, il est frappant de voir juste au-dessus du tombeau du mystique, un visage du Christ qui attire le passant de façon saisissante. Le bleu de ses yeux, un regard poignant et un sourire magnétique font tout de suite penser au Christ peint à la demande de sainte Faustine, ou à celui de la Sainte Face de Manoppello. « Il semble vraiment vivant, n’est-ce pas ? » souligne la nièce du mystique, Grazia Ruotolo. Et d’expliquer que l’histoire de ce tableau permet de cerner la spiritualité de son oncle. « Quelques années avant sa mort, mon oncle voulait faire peindre un visage du Christ, tel qu’il disait l’avoir vu, lors de ses visions mystiques, accompagnés de ses dialogues avec le Christ. C’est Jésus lui-même qui lui a demandé de le faire », assure-t-elle.

 

En effet, ce frère capucin contemporain de Padre Pio et qui, comme ce dernier, portait des stigmates du Christ, demande un jour à l’artiste Lucia Altomare La Porta, l’une de ses filles spirituelles, de réaliser un tableau avec le visage de Jésus. Le capucin lui donne tous les détails et insiste pour que l’œuvre ressemble à sa vision. Lucia estime ne pas en être capable. Le père Ruotolo bénit les mains et ses outils. Lucia, encouragée, se lance alors dans les esquisses. Les trois premières sont rejetées par le capucin : elles ne correspondent pas à sa vision. Résignée, Lucia lui propose de chercher un autre artiste. Don Dolindo refuse. Il l’emmène dans une église et lui demande de s’agenouiller. Lui posant le chapelet sur la tête, il la bénit en disant : « Maintenant tu ne dois plus t’inquiéter, abandonne-toi à Jésus et ce n’est plus toi qui le peindra, mais Jésus qui le fera de ses propres mains ». Une fois le travail terminé, le capucin constate sans hésitation : « Oui, c’est Lui. »"

Chers amis, entrons dans cette vie humble et hors du commun de cet homme pieux, simple et toujours à tendre la main. Je vous invite à cliquer sur le lien suivant. Vous serez étonnés !

La béatification de ce prêtre capucin est en cours.

Bien en union de prière

Au nom de Jésus, soyons dans sa Paix et sa Joie

Fraternellement. Monique Guillon / La grâce de l'Unité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article